lundi 9 janvier 2017

L'entre-deux



Ça fait longtemps que je voulais m'exprimer sur ce sujet, sans jamais avoir osé, par peur que l'on se moque de moi, que l'on me dise "tu n'as pas honte de te plaindre alors que tu as tant de chance". 
Depuis quelques années, je suis - et d'une certaine façon Mr. Donkey l'est aussi, sans que ça lui pèse autant- dans un entre-deux. 
Je suis dans une période de ma vie où je ne me comporte pas comme une jeune - faire la fête, sortir le samedi soir en boîte, ce n'est tout simplement pas mon truc - ni comme une adulte mariée et mère.  

Quand j'ai rencontré Mr. Donkey, on avait 16 ans, on était un peu fous et on se disait tout naïvement qu'on ferait des enfants dès nos 18 ans. 

Sauf que lui a choisi des études plus longues que prévu, et je me suis engagée dans 5 ans d'études jusqu'au master. Le temps a passé, on ne parlait plus d'enfant, plus de mariage, parce qu'on a compris que ce ne serait pas pour tout de suite - pas assez matures, pas assez riches.

Aujourd'hui je suis à la fin de ces études, il reste encore 2 ou 3 ans à Mr. Donkey, et j'attends avec impatience le moment où on pourra "se lancer".  
C'est un entre-deux de ceux qui voudrait une famille mais ne peuvent pas, financièrement. 

Quand je dis autour de moi que je veux des enfants, avant 23 ans si possible, les réactions me blessent  : "Profite de ta vie au lieu d'emprisonner avec des mioches" "pourquoi tu ne fais pas la fête comme les jeunes de ton âge" "toi et Mr. Donkey, vous êtes des vieux". Difficile de rêver famille à 20 ans sans se faire juger dans une France où les femmes ont des enfants à 30 ans plus qu'à 20. 


Alors bien sûr on est pas enfermés non plus ; on a nos amis, nos voyages dont on profite au maximum parce que oui, je sais que c'est dur (et cher !) de voyager avec des enfants, nos sorties...
mais des fois, le soir, on se dit que ça serait quand même plus joyeux avec des enfants :)

Et puis il y a la blogosphère et tous ces blogs de mamans, je ne les envie pas bien sûr mais j'aimerais bien un jour faire du mien un blog "famille", d'autant que j'ai déjà pas mal d'idées, notamment en rapport avec la pédagogie Montessori !

Je sens que des mamans qui me liront seront outrées et me diront qu'elles aimeraient bien avoir quelques minutes à elles, pouvoir ne rien faire tout une soirée... on rêve toujours à ce qu'on a pas et je sais que je devrais profiter de l'instant présent, mais cet idée de l'entre-deux me rattrape et m'attriste. 

Mon but n'est pas de me plaindre mais plutôt de parler d'une situation dont je n'ai jamais entendu parler, sans doute parce qu'en réalité ce n'est pas bien important. 
Peut-être que certains ou certaines comprendront mon sentiment pour l'avoir déjà, ne serait-ce qu'une seconde, ressenti. 

Je vous laisse, je retourne à mon ami Netflix tant qu'il est encore temps :)



8 commentaires:

  1. Tu ressens le besoin d'enfant, personne ne doit te juger. Et on profite de la vie avec des enfants, c'est juste différent. J'ai eu mon 1er enfant à 34 ans, je trouve que c'est tard. Si j'avais pu, j'aurais eu des enfants à partir de 30 ans. Je suis contente d'avoir pu faire de grands voyages à l'autre bout du monde quand j'avais 25 ans. Ce serait impossible maintenant avec ma petite famille.
    Tu penses que ce serait compliqué d'avoir un bébé alors que ton compagnon n'a pas fini ses études ? J'ai des copines qui ont eu un enfant avant la fin de leurs études. Ce n'est pas simple mais elles ont géré.
    En tout cas, tu es prête à être maman, c'est génial !
    Kahina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Kahina pour ton gentil (dt long!) commentaire. Bien sûr faire un enfant en même temps que les études est possible et tout à fait gérable mais on préférait avoir au moins un salaire et un appartement à nous. En effet pour le moment c'est notre famille qui nous ''prête'' une maison ! Déjà on attends les résultats de mon concours en juin ! De toute façon je ne manquerai pas d'écrire des billets si ça se concrétise :) à bientôt :)

      Supprimer
  2. Tu ne dois pas te sentir bete, chaque personne est différente et à le droit d avoir ses envies ! Et puis avoir ses enfants tot a aussi beaucoup d avantages ! J espère que tes reves se concrétiseront rapidement :) .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'essaie de ne pas me sentir bête mais parfois nos envies et nos avis sont mal accueillis ! J'espère aussi, pour l'instant je fonce pour le concours c'est un peu la condition pour réaliser mes rêves ;)

      Supprimer
  3. Tu as le droit de donner ton ressenti, ton humeur sans te faire juger.
    Je suis mariée et mère mais je te rassure j'ai pas l'impression de me sentir comme une "adulte" et comme beaucoup j'ai attendu avant le bébé de faire des études, parce que la société a décidé que c'était mieux.
    Alors certes je ne dis pas qu'il faut foncer sans réfléchir mais si on a de quoi accueillir bébé pourquoi attendre finalement? C'est tellement d'amour que je regrette presque de ne pas l'avoir eu plus tôt. Alors oui j'aimerais bien avoir du temps pour moi mais je n'échangerai ça pour rien au monde.
    En ce qui me concerne, j'ai jamais vraiment ressenti le besoin de faire la fête, aller en boite, je me suis toujours sentie en décalée par rapport aux gens de mon âge.
    Bref tout ça pour dire, que parfois pu importe les avis , c'est ta vie et ton ressenti et en aucun cas il faut se sentir bête pour ça.
    Plein de jolies choses à toi et Monsieur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très beau message Clarisse, je m'y reconnais, je suis aussi en décalage avec les gens de mon âge. Tu as raison de pointer que c'est la "société" qui impose des codes, et moi je m'y suis aussi conformée ! Grâce à ton message et aux autres commentaires que j'ai reçu je vois qu'il faut vraiment que je me détende sur le jugement des autres, parce que pour le moment je ne reçois que du positif ! Merci :)

      Supprimer
  4. Les gens sont toujours à regarder l'âge auquel on choisi d'avoir un enfant.. Mais si on est prêt à 20 ans et alors? Suit ton instinct. C'est normal que tu veuilles fonder une famille car vous vivez ensemble au quotidien et que tu voudrais agrandir cet amour. C'est bien normal. Quand vraiment vous en aurez l'envie, ne te préoccupes pas des autres.. Mais de toi et ton chéri :). Je t'embrasse :*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'es adorable :) j'ai trop eu peur de ce que les gens pouvaient me dire du coup j'en parlais jamais, maintenant ça me donne du courage ! et oui tu as raison vivre ensemble au quotidien y est pour beaucoup, surtout qu'on vit à deux depuis quelques années maintenant ^^ Gros bisous :))

      Supprimer